Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

Vues de Budapest - Hongrie

Faire découvrir, faire comprendre, faire aimer la Hongrie et Budapest

BD : "Le voyage en Italie" - Cosey

com

 

« Le voyage en Italie »

Cosey

Aire Libre – Edition Dupuis

1988

 

 

voyage-en-Italie-cosey.jpg

 

 

            Art (Arthur) et Ian Fraschetti sont amis depuis l'adolescence, deux gars du Colorado. Jeunes, ils étaient alors amoureux fous de Shirley, une fille effrontée, fantasque, idéaliste et belle. 15 ans après, elle les fascine toujours autant. Mais, comme beaucoup d'autres, les deux hommes ont laissé leur jeunesse dans les rizières du Vietnam. Art fait des cauchemars et a perdu le goût de la vie. Ian s’abrutit de plaisirs pour ne pas voir son malheur.

        Shirley profite du voyage en Italie des deux hommes, dans la famille de Ian, pour les contacter. Deux surprises attendent les deux soupirants rivaux : la jeune femme porte l'habit de nonne et elle est accompagnée de Keo, une petite orpheline cambodgienne, une boat-people. Keo rêve de voir Hollywood mais est menacée d'être envoyé dans un camp de réfugiés en Thaïlande. Shirley a décidé de reformer le trio pour permettre à sa petite protégée de passer en douce aux États-Unis.

 

 voyage-en-italie-cosey-planche.jpg

      

          Ce qui marque le plus chez Cosey ce sont ses paysages, ils sont grandioses : montagnes du Colorado, falaises italiennes, villages à flanc de colline écrasés sous le soleil. C'est une bande-dessinées où les dessins parlent autant que le texte. En effet il a un dessin, bien qu'étant un membre du courant réaliste, très expressif avec lequel il montre les sentiments des personnages/

        Sa mise en couleur est très douce, apaisante tout en étant parfaitement à l'aise avec la lumière de l'Italie du Sud (Sicile?). Le découpage des planches n'est pas figé et cela apporte un dynamisme important à une histoire qui n'est en fait pas très rythmée. De plus ce découpage permet à Cosey d'intégrer ses paysages de manière horizontales ou verticales comme par exemple le village italien (vue extérieure puis intérieure) à la page 27 du premier tome.

Juste un mot sur les couvertures pour dire qu'elles livrent aux lecteurs un véritable résumé de l'histoire par un montage d'images représentant les moments et les personnages les plus importants.


 

 

cosey-voyage-en-italie.jpg

 

        Ce qui rend cette histoire remarquable, c'est la façon de révéler la vie des personnages : en pointillé, par petites touches : les drames, les secrets, les joies, juste ce qui est nécessaire pour les sentir vivre et croire en leur indéfectible amitié. L'auteur utilise les flash-back, les regards, les sourires, les non-dits pour faire avancer son histoire cela donne une subtilité rare pour une oeuvre d'art actuelle, pour une bande-dessinée.

       L'intrigue, bien menée, se dénoue dans les dernières pages : douleur et bonheur, nouveau départ dans la vie : rien ne sera plus comme avant. Elle nous touche par sa finesses, par l'amour que Cosey montre pour des personnages fragiles ayant souffert (Art et Ian de la guerre du Vietnam, Shirley d'un avortement à 15 ans et Keo une boat-people).

Au final, Cosey nous livre une nouvelle mouture d'une histoire universelle et intemporelle : celle des sentiments humains, celle de l'Amour et de l'Amitié.

 

 

Logo-top-bd-2011

 

Note Top BD des blogueurs : 16,5/20

Print
Repost

Commenter cet article